La poésie sauvera le monde de Jean-Pierre Siméon, titre prémonitoire en ce début de grand confinement coronaviral. Vite, tout le monde, cliquons ici :

IMAGES FANTÔMES - NADÈGE MOYART

POÈME CONFINÉ - MARTIN GRANGER
- Poèmes confinés de (cliquer sur les noms) Sylvie Gérard / Éliette Guena Dupont / Marie-Hélène Vernay / Robert Rapilly / ...

PEINTURES DE RÊVE - NADÈGE MOYART

LA VALISE À QUENEAU - ZAZIE MODE D'EMPLOI

Écrivons alors des poèmes que nous partagerons avec nos proches, nos camarades, nos élèves... Le mot d'ordre est d'activer une contagion poétique universelle via les réseaux sociaux, l'enseignement à distance, les courriels privés, etc.

Vous enseignez dans les écoles, collèges, lycées, universités ? Zazie Mode d'Emploi vous offre en ligne une ressource inépuisable :
LE MODULE JOUONS AVEC LES MOTS
À vous d'en adapter les consignes si vous vous occupez d'enseignement à distance.

Que voulons-nous à la fin ?

Il s'agit d'une conspiration suivant la consigne de Lautréamont "La poésie doit avoir pour but la vérité pratique". C'est ainsi que Pirouésie et sa grande sœur Zazie Mode d'Emploi entrent en rébellion : enfants et adultes, nous devons vite inventer et partager beaucoup, beaucoup de poésie. Ça servira à mieux vivre, tout de suite et plus tard.

Un exemple de super-pouvoir lexical, comment transfigurer des noms communs aussi moches que "croissance" et "épidémie" ? C'est tout simple, accolez-y l'adjectif "poétique" et méditez sur la nouveauté qui s'ensuit.

Diffusons donc des consignes de ce genre via l'internet. Rassemblons sur divers forums nos textes, nos chansons, nos dessins. Ce billet est improvisé à la va-vite, mais entend ne pas rester lettre morte. À vos plumes, camarades !