Sylvothérapie, mais par le jeu : dans le texte qui suit, sauf erreur ou omission, j'ai parsemé pas moins de 52 occurrences (eh oui, tout à l'heure c'étaient 48, mais tout augmente) de termes sylvestres (au sens large : essences, plantes), ou relatifs à la chose et aux lieux forestiers, plantes arbustives et autres, termes de botanique par extension, tous milieux confondus. Certains sont même quasi donnés. C'est pour vous mettre en train (de grumes, ha ha). D'autres sont si capillotractés que j'en ai honte, mais bon, faut c'qu'y faut, comme répondait Michel Foucault à qui l'on demandait pourquoi il s'encombrait de tant d'accessoires divers pour ses rencontres amoureuses (chaînes, fouets, cuir, etc.).